Guide Grandes Cultures 2021-22
Dans votre région
Sorten-icon Guide variétés

Afficher les variétés
Suivez-nous sur Twitter

Une nouvelle génération de blé hybride en réponse aux besoins des nouvelles agricultures

L’agronomie, associée à la génétique, offre une combinaison gagnante pour répondre aux enjeux d’une production durable. La vigueur hybride, avec ses traductions très concrètes sur les composantes de rendement, la biomasse accumulée ou la tolérance à la fusariose, est pleinement en phase avec ce challenge. La nouvelle génération de blé hybride emmenée par HYLIGO et consolidée aujourd'hui par SU HYMPERIAL et HYACINTH, exprime tout spécialement ces atouts.

HYLIGO : 1er d’une nouvelle génération de blé hybride aux traits optimisés


Inscrite il y a 1 an, la variété HYLIGO marquuait une nouvelle avancée dans l’expression de la valeur ajoutée hybride avec une performance élevée (score à l’inscription 108,2 %) et préservée en « non traité », une tolérance maladies complète intégrant la fusariose et le piétin-verse (Pch1), et une valeur en panification élevée qui positionne la variété en observation par la meunerie pour la récolte 2022. HYLIGO rassemble tous les atouts de l’hybride, sans compromis, et se positionne comme première d’une nouvelle génération aux caractéristiques optimisées grâce à l’œil du sélectionneur.


HYACINTH et SU HYMPERIAL : la nouvelle génération s'installe


Accueillie favorablement par les agriculteurs et leurs conseillers, la nouvelle génération se consolide avec l'arrivée cette année de 2 nouvelles variétés :

HYACINTH : blé hybride 1/2 précoce (6,5) à reprise lente en sortie hiver, HYACINTH se destine particulièrement à une grande zone Nord Loire. Avec une très bonne fertilité épis et des PMG élevés, HYACINTH met en avant une productivité élevée que traduit son score de 104, 9% des témoins au CTPS (dans une année à faibles scores). Sa très bonne tolérance aux maladies lui ont permis d'obtenir un bonus « écart traité non traité ». HYACINTH présente également une qualité attractive pour le débouché meunerie et pour l'export.

SU HYMPERIAL : blé hybride précoce (7), SU HYMPERIAL pourra être semé sur l'ensemble du territoire. Cette variété très productive la positionne en tête des inscriptions 2020 (106,9% des témoins), notamment grâce à un profil sanitaire équilibré qui préserve ses rendements en Non Traité. SU HYMPERIAL est également tolérant à la cécidomyie. Côté qualité, SU HYMPERIAL est une variété parfaitement adaptée à la valorisation en meunerie et au débouché export.

A leurs côtés : une offre recentrée sur des variétés 100 % vigueur hybride


Les efforts constants de la sélection et les choix rigoureux qui sont menés recentrent l’offre sur des variétés porteuses de l’effet hétérosis à plein, et ainsi fondamentalement en phase avec les besoins de la nouvelle agriculture. Parmi elles : HYXPERIA (7), HYKING (6,5) ou HYMALAYA (5,5).

> Pour en savoir plus : Les secrets du blé hybride, 8 points clés à la loupe


Exploiter le potentiel de l’hybride


1. Le blé hybride en réponse à un objectif parcellaire
2. Choisir la variété adaptée au contexte
3. Ajuster la densité de semis

1. Le blé hybride en réponse à un objectif parcellaire

Cet effet hétérosis l’explique, les résultats d’essais et l’expérience des agriculteurs le démontrent : le blé hybride est un outil agronomique spécialement destiné à servir des objectifs de sécurité du résultat : en potentiels limités, en blé sur blé ou en blé de maïs. Avec les toutes dernières génétiques, il répond aussi aux attentes de performances rendement en bonnes terres.

  • En parcelle à potentiel limité, les hybrides dégagent en moyenne 106,1 % des témoins en rendement, contre 101,7 % pour les lignées.1
  • En blé de maïs : une sécurité confortée grâce à un meilleur comportement face à la fusariose. En pratique, l’avantage DON atteint 40 % au bénéfice de la sécurité de la qualité sanitaire des grains.2
  • En blé sur blé, le blé hybride atteint jusqu’à 109,4 % des témoins.3
  • En bonnes terres, l’objectif de performance est soutenu par un avantage significatif : il atteint 107,8 % des témoins pour HYKING en zones Nord et Intermédiaire, et jusqu’à 111,2 % pour HYLIGO.4

2. Choisir la variété adaptée

Le choix du blé hybride, c’est aussi celui d’une variété. Selon vos objectifs et vos contraintes d’exploitation, il faudra identifier la variété qui répondra au mieux à votre besoin.

Chaque variété possède par ailleurs des caractéristiques propres (précocité, tolérance maladies…), desquelles il faudra également tenir compte. Vous pourrez les retrouver sur leurs fiches techniques sur chaque page variétale de ce site.

3. Ajuster sa densité de semis

La "vigueur hybride" se traduit au champ par différentes caractéristiques telle une biomasse racinaire plus élevée et des composantes de rendement plus efficaces (tallage, fertilité épi, PMG). Des densités plus faibles permettent ainsi d'exploiter tout le potentiel qu'un blé hybride a à sa disposition et d’optimiser son rendement tout en diminuant le coût de la semence et de son traitement.

L’ajustement de la densité constitue donc un réflexe économique (et pratique) en blé hybride. Le réseau d’essais « densité » dédié au blé hybride nous permet de déterminer l’optimum technico-économique propre à chaque variété, et de compiler nos recommandations dans l’application Hybri’density.

> Pour en savoir plus : La densité de semis au cœur de la rentabilité du blé hybride

Le blé hybride est une culture simple, ne requérant pas de matériel spécialisé. Les spécificités liées à l’effet hétérosis peuvent cependant être observées tout au long de la campagne.

> Retrouvez ces points d’intérêt dans notre fiche de suivi dédiée.


Et concrètement ?

En 2020, nous sommes partis avec le journal Cultivar à la rencontre de Nicolas Renolleau, hybriculteur de longue date, pour qu’il nous partage son expérience du blé hybride, du semis à la récolte, en vidéo.

> Suivre la web-série "Une année avec Nicolas Renolleau" (4 épisodes)

1 Résultats 2012 à 2019. Sols argilo-calcaire + argilo-sableux + craie + sableux et limonosableux. Semis du 10 octobre au 25 novembre. Hybrides (310 essais) : Hyxpéria, HYPODROM, HYLIGO, HYKING, HYDROCK. Lignées (876 essais) : CHEVIGNON, Filon, Fructidor, LG Absalon, Oregrain, Pibrac, RGT Césario, Rubisko.
2 Source : essais internes (ASUR PB/SUF), CTPS, distributeurs et prescripteurs
3 Résultats 2017 à 2019, sauf HYLIGO 2019 seulement
4 Résultat en % des témoins pour les variétés dans leurs zones de développement naturel. HYMALAYA : Bordure Maritime Nord, HYKING : zone Nord et Intermédiaire, HYLIGO : toute France.



   
Ce site Internet utilise des cookies. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d'information, consultez notre politique de confidentialité.