Sorten-icon Guide variétés

Profil :

Classe technologique :

Spécificités :

Afficher les variétés
Dans votre région
Votre avis sur...

Semis de printemps 2018 : quelle culture progressera le plus chez vous ?

Répondre
Catalogue 2017

Risque cécidomyies : HYKING, HYFI et HYGUARDO résistent

Le stade épiaison du blé correspond à l'apparition du risque cécidomyies. La surveillance des parcelles est de mise, mais toujours délicate. L'utilisation d'une variété résistante aux cécidomyies apporte toute la sérénité voulue, et en toute sécurité.

Rappelons qu'une variété résistante, sans empêcher les cécidomyies de voler et de pondre, empêche le développement de leurs larves. Avec une efficacité de 100 %, ce moyen de lutte permet de s'affranchir du suivi des vols, souvent contraignant, ainsi que d'un éventuel traitement pour lequel la période optimale d'application est très courte.

Les blés hybrides SAATEN-UNION HYKING, HYFI et HYGUARDO répondent aujourd'hui à cette problématique sur les zones à risque :


Dans les secteurs comme la Beauce ou la Perche : HYKING, blé d'hiver 1/2 précoce (6,5)

Résistant aux cécidomyies, HYKING possède en plus un profil sanitaire complet : en situation "Non Traitée", HYKING obtient un score de 117,7 % des témoins, ce qui traduit toute sa capacité à faire face à la pression parasitaire.

Ces performances s'ajoutent à son potentiel productif particulièrement élevé. Avec un score de 114,5 % des témoins, à l'inscription, HYKING est la variété la plus productive au CTPS Nord. Une production valorisée à la récolte par sa qualité de BPMF panifiable.


HYFI, précocité et tolérance au froid pour un semis sur l'ensemble du territoire

De précocité 7, HYFI suscite l'intérêt de très nombreux agriculteurs puisqu'il est aujourd'hui encore le blé hybride n°1 des ventes. Il associe une productivité attractive (+ 7,9 q/ha dans 18 duels GPAR 2017) et un profil sanitaire favorable. Au-delà de sa résistance à la cécidomyie, il se démarque par son comportement vis-à-vis de la fusariose et du piétin-verse (gène Pch1). De profil GPD+, il se positionne parmi les BPMF (à 15 %) sur la liste ANMF.


Dans les régions comme la Champagne, les Ardennes ou l'Aisne : HYGUARDO, blé d'hiver tardif (5,5)

HYGUARDO a été le premier blé résistant aux cécidomyies. En tête des essais lors de son inscription, il obtient en situation "Non Traitée" un score de 115 % des témoins à l'inscription, confirmant ainsi de très bonnes notations en végétation notamment face à l'oïdium, la fusariose, ou le piétin-verse (Pch1).


La résistance aux cécidomyies permet de profiter de potentiel hybride en situation à risque, en toute sérénité.



Ce site Internet utilise des cookies. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d'information, consultez notre politique de confidentialité.