Sorten-icon Guide variétés

Profil :

Classe technologique :

Spécificités :

Afficher les variétés
Dans votre région
Guide 2018

HYPODROM file vers le succès

C’est LA nouveauté blé hybride de cette campagne : HYPODROM (7,5) est à la fois très productif et sécurisant par sa tolérance aux maladies et à la cécidomyie. Sa valeur en panification (VRM) assure ses débouchés en meunerie et à l’export.

Largement remarqué lors des dernières Culturales, le blé hybride très précoce HYPODROM était sur son terrain de prédilection dans le Sud-Ouest.

Les visiteurs ont ainsi pu apprécier les performances de ce nouvel étalon : un score à l’inscription de 119,3 % des témoins qui traduit son potentiel de rendement élevé, confirmé lors de la dernière moisson dans de nombreuses régions.

La variété est ainsi n°1 de la synthèse ARVALIS Institut du Végétal Poitou Charentes Vendée, de la synthèse Sud-Ouest et même de la synthèse Grand Sud (16 essais).

Les observations de ce printemps ont par ailleurs confirmé un comportement favorable face aux maladies, des feuilles jusqu’à l’épi, avec une mention particulière pour la rouille brune (note de 7 à l’inscription).

Une note de 5,5 face au risque DON, et une résistance à la cécidomyie reconnue à l’inscription font aussi partie des éléments qui sécuriseront le producteur.

Une vraie qualité de grain

A la récolte, HYPODROM offre de bons PS et ressort comme un très bon BPS avec une excellente note de panification, un P/L optimal, et de très bons volumes. Une mie jaune et un bon comportement en pousse contrôlée le distinguent tout spécialement.

Présent sur la liste des variétés VRMp publiée par l’ANMF, HYPODROM peut ainsi justifier une valeur supplémentaire à la collecte.

Valoriser la vigueur hybride dès le semis

HYPODROM est spécialement recommandé en blé de maïs, blé de tournesol et « petites terres » en secteur Sud Bassin Parisien.

Sa forte capacité de tallage rend possible un semis à densité très modérée : 100 à 125 gr/m² seulement dans nos recommandations pour les premières dates ; et 125 à 150 gr/m² pour les deuxièmes dates, pour un semis en bonnes conditions. La densité ainsi ajustée au plus près profite à la rentabilité, mais est aussi bien sûr très pratique (moins de semences à manipuler, moins de réapprovisionnement).



Ce site Internet utilise des cookies. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d'information, consultez notre politique de confidentialité.