Sorten-icon Guide variétés

Profil :

Classe technologique :

Spécificités :

Afficher les variétés
Dans votre région
Votre avis sur...

Semis de printemps 2018 : quelle culture progressera le plus chez vous ?

Répondre
Catalogue 2017

Piétin-verse : les blés hybrides « Pch1 » sont bien armés

Pas moins de 7 variétés de blé hybride au catalogue disposent du gène Pch1 qui apporte la résistance au piétin-verse. Il assure une résistance avérée à cette maladie favorisée par le climat hivernal de cette année ainsi que par le précédent paille, pour un maximum de sécurité.

Le contexte climatique hivernal de cette année favorise dans certaines régions l'apparition du piétin-verse, avec un risque notamment accru en situation de blé sur blé. Le levier principal de lutte contre la maladie est la résistance variétale, puisque les recommandations reprises par les BSV (Bulletins de Santé du Végétal) indiquent que « les variétés avec des notes de sensibilité Geves notées 5 et plus ne justifient pas de traitement ».

Dans une situation favorable au développement du piétin-verse comme le blé sur blé, retenir une variété de blé hybride disposant du gène Pch1 est une réelle sécurité vis-à-vis de la maladie. C’est aussi un moyen de lutte efficace qui évitera d’avoir à recourir à un traitement.

Et avec la diversité des profils variétaux disponibles, chaque agriculteur pourra trouver une variété de blé hybride disposant du gène Pch1 qui correspondra à son exploitation.

Symptômes observés du piétin verse
Symptômes observés du piétin verse
Les variétés de blé hybride « Pch1 » :

Le piétin-verse se manifeste par des symptômes sur la gaine, la tige et l’épi, avec des pertes de rendements pouvant atteindre 10 à 30 %. En cas de fortes attaques la maladie peut provoquer la verse de zones entières dans la parcelle, avec des conséquences sur la facilité de récolte et la qualité du grain.

Le premier facteur de développement de la maladie est la rotation : le développement du piétin-verse est favorisé par la culture en blé sur blé, et même d’un blé tous les deux ans. Les dates de semis précoces encouragent également son développement, tout comme un climat automnal ou hivernal pluvieux et doux. Enfin, le type de sol et le travail du sol ont également une incidence.



Ce site Internet utilise des cookies. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d'information, consultez notre politique de confidentialité.