Dans votre région
Catalogue 2017

Blé hybride



Variétés de Blé hybride
0
+
++


Qu'est-ce que le blé hybride?

Issu du dynamisme de la recherche de SAATEN-UNION, produit grâce à la technologie unique d’hybridation CROISOR®, le blé hybride offre une réponse aux exigences de l’Agriculture d’Aujourd’hui et de Demain.

A la recherche de la meilleure vigueur hybride

Champ de production du blé hybride, caractéristique par ses bandes alternées (parents pollinisateur et porte-graines)
Champ de production du blé hybride, caractéristique par ses bandes alternées (parents pollinisateur et porte-graines)
Le blé hybride est le résultat du croisement contrôlé, en champ de multiplication, de deux lignées de blé spécifiquement sélectionnées pour constituer des parents d’hybrides. Le grain récolté à l’issu de cette hybridation à grande échelle constitue la semence hybride, qui sera commercialisée.
Les agriculteurs utilisateurs de blé hybride, ou « hybriculteurs », vont semer une variété de blé qui présentera des performances supérieures à la moyenne de ses deux parents, grâce à une synergie des gènes parentaux. Les hybriculteurs vont ainsi voir s’exprimer directement sur leurs parcelles la vigueur hybride (ou effet d’hétérosis) de leur blé.

 

Haute technicité : l’hybridation par le CROISOR®

SAATEN-UNION réalise la totalité de la production de ses semences de blé hybride en France, en utilisant son agent d’hybridation CROISOR® qui agit également comme un régulateur de croissance. Appliqué sur le parent « porte-graines », il empêche la formation du pollen, et permet ainsi la fécondation croisée par le parent « pollinisateur » qui est semé en bandes alternées avec le porte-graines.
D’autres techniques d’hybridation sont actuellement travaillées pour optimiser la production de blé hybride, clé du développement de la culture.

En découvrir davantage sur cette Technologie.

 

Le blé hybride et sa production en quelques chiffres:

  • 2000 hybrides expérimentaux créés par an
  • Entre 2 et 5 hybrides déposés à l'inscription chaque année
  • 8 à 10 000 hectares de contrat de multiplication par en moyenne, soit 4 à 5000 hectares de porte-graines
  • 400 à 600 agriculteurs multiplicateurs de blé hybride répartis à travers la France

 

 



Ce site Internet utilise des cookies. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d'information, consultez notre politique de confidentialité.